NOTRE EXPÉRIENCE EST NÉE DU VÉCU

L’alopécie chez l’homme ou la femme est un véritable complexe esthétique qui joue sur le moral. Elle est d’autant plus difficile à accepter pour une femme qu voit son crâne se dégarnir.
Lotions, cosmétiques, médicaments… Il existe beaucoup d’options que mon portefeuille a dû considérer. Cependant, j’ai appris à mes dépens qu’il n’y a pas de remède miracle en ce qui concerne la calvitie : pire, certains traitements s’accompagnent souvent d’effets secondaires et d’autres offrent une efficacité limitée, voire quasi nulle. Et, lorsqu’enfin certaines fonctionnent, ces solutions ne font pas repousser les cheveux, elles limitent seulement la chute et l’échéance.
Or, de nos jours, lorsqu’une personne souffre de calvitie, la seule option durable reste la greffe de cheveux.
J’envisageai donc une transplantation de cheveux, ce qui ne fut pas chose facile. Avoir recours à une éventuelle implantation capillaire demande souvent un réflexion longue et soulève certaines interrogations et appréhensions.
Ma décision arrêtée, j’entamai alors un long périple sur internet, d’abord pour comprendre en quoi consistait la greffe et quelle technique me convenait ; ensuite, pour trouver THE CLINIQUE.
Bien évidemment, j’ai d’abord souhaité réaliser cette chirurgie dans une clinique française, toutefois les prix annoncés m’ont rapidement poussé à envisager une autre solution.
J’ai ainsi découvert les tarifs avantageux des greffes réalisées en Turquie. Et là encore, je me suis perdue dans la multitude de cliniques qui avaient toutes l’air d’offrir une qualité de traitement irréprochable.

Il existe près de 300 cliniques de greffes de cheveux à Istanbul, comment faire notre choix ? Qui supervise la logistique sur place ? Comment se situer géographiquement dans un pays qu’on ne connaît pas ?
Autant de questions,

L’AS DU CORPS veut vous décharger d’étapes nécessaires et fastidieuses à gérer dans une situation déjà compliquée, et vous faire profiter d’une expérience réussie.

La Directrice